Conseils de carrière

Négocier votre salaire

 
Pour aborder la négociation de votre salaire en position de force, la préparation est cruciale. Vous devez avoir des attentes claires et réalistes de ce que vos compétences et votre expérience valent et être prêt à demander ce que vous voulez à votre employeur potentiel.
 
Utilisez les conseils ci-dessous pour vous aider à négocier votre nouveau salaire avec confiance.
 

Connaissez votre valeur

 
Il est essentiel de rechercher ce que votre rôle vaut avant de commencer la négociation de votre salaire. Cherchez des emplois similaires sur Internet pour trouver la gamme de salaires moyens pour votre secteur, votre localisation et votre expérience. Parlez-en à votre consultant en recrutement Michael Page et à vos collègues de l’industrie pour obtenir des conseils sur ce que les gens gagnent dans des postes similaires.
 

Conditions de recherche

 
Assurez-vous de rechercher la performance financière de l’entreprise, ses récents mouvements de personnel ainsi que les conditions de l’industrie. Cela vous aidera à mieux comprendre la position de l’entreprise et d’anticiper des objections potentielles lors de la négociation de votre salaire.
 

Déterminez vos besoins

 
Équilibrez votre recherche avec vos besoins personnels afin de déterminer une échelle de salaire réaliste à négocier. Décidez d’un chiffre dont :
  • Vous avez besoin pour vivre.
  • Vous seriez satisfait (le minimum que vous accepteriez).
  • Vous seriez ravi (votre but ultime).
Les deux derniers chiffres représentent l’échelle salariale que vous devriez viser. Vous devez toujours commencer avec un salaire plus élevé pour laisser place à la négociation.
 

Choisissez le bon moment

 
Attendez toujours que l’employeur aborde le sujet de la négociation de salaire en premier. Vous êtes dans la position idéale pour négocier le salaire lorsque l’employeur vous a offert le rôle, qu’il espère vous engager et qu’il a suggéré un montant en premier.
 
Si on vous demande vos attentes salariales, dites à l’employeur que vous souhaitez en savoir plus sur le rôle en premier. Évitez de leur divulguer votre dernier salaire, dites-leur plutôt ce que vous croyez, qui est réaliste en fonction de vos recherches, vos compétences et votre expérience. Cela peut être un chiffre différent de ce que vous gagniez lors de votre dernier emploi.
 

Considérez d’autres options

 
Les bons négociateurs entameront la rencontre avec une gamme d’options. Réfléchissez aux alternatives de non-rémunération si la possibilité de négocier le salaire est limitée. Un soutien à l’éducation et à la formation ou des horaires flexibles sont des alternatives potentielles aux incitations financières. Le travail pourrait offrir une voie de promotion claire ou la possibilité d’examiner la rémunération dans trois à six mois, alors assurez-vous de considérer ces solutions alternatives dans le cadre de votre négociation de salaire.
 

Obtenez la meilleure offre

 
Les employeurs respectent les candidats qui sont des négociateurs durs, mais justes. Avoir la confiance en soi nécessaire pour bien négocier montre à l’employeur que vous pourriez apporter ces compétences au poste et renforce sa conviction que vous seriez un atout précieux pour l’équipe.
 
Consultez nos conseils sur la croissance de votre carrière et de votre salaire.